Un partenariat entre l'Esat Catar et le lycée Allies

P artenariat. Échange, partage et lien social mis en avant.

Le partenariat entre le lycée professionnel Charles-Alliès et l'Esat (Établissement et service d'aide par le travail) de Pézenas vient d'être récompensé par la CPME Occitanie (Confédération des petites et moyennes entreprises), dans le cadre de l'action “Entreprendre, Choisir, Innover”, qui leur a octroyé le Prix coup de cœur des Trophées de la coopération technologique 2018.

Une distinction appréciée au vu de la réussite de ce partenariat, qui tend à mettre en relation des travailleurs en situation de handicap réalisant des travaux paysagers, et les élèves du CAP Maintenance des matériels d'espaces verts.

Pour Caroline Richard, la directrice de l'ESAT Catar “l'Esat souhaitait valoriser la dynamique qui est la sienne dans l'ouverture, tant de ses formations professionnelles, que de sa politique sociale, pour favoriser l'épanouissement personnel et social des travailleurs en situation de handicap, au travers d'activités extérieures en milieu ordinaire”.

Et d'ajouter : “Il désirait aussi développer un programme d'apprentissage et de formation de ses travailleurs, pour la valorisation et la reconnaissance des savoir-faire et des compétences, en les inscrivant dans une dynamique d'échanges, de partage et de liens sociaux à l'extérieur de l'établissement. Ceci afin également, à terme, de permettre une meilleure inclusion de ces travailleurs dans la cité.” De son côté, le lycée Charles-Alliès, adepte d'une pédagogie ouverte sur le monde de l'entreprise, ne pouvait que saisir cette opportunité d'enrichir son réseau de partenaires, en invitant l'Esat à s'inscrire dans son projet pédagogique.

En effet, ce partenariat permet aux élèves (futurs mécaniciens) de découvrir concrètement les matériels dans leur environnement, ainsi que les techniques culturales exécutées dans le monde des travaux paysagers. Il permet aussi aux travailleurs en situation de handicap de découvrir le monde de la mécanique et de se perfectionner sur les entretiens de leurs matériels. Fort de ce partenariat, les élèves de première année CAP ont démontré leur savoir dans les ateliers de mécanique du lycée, se substituant ainsi à leur professeur, Olivier Palenzuela, alors que les travailleurs de l'Esat, accompagnés de leur chef de service, Yann Régnier, réalisaient des démonstrations de taille sur buisson… Dans la continuité de ce partenariat, l'équipe de l'Esat et les élèves prévoient de réaliser un espace paysager dans l'enceinte du lycée.

Article paru dans le Midi-libre le 22 juin 2018

Tags: